Historique

L'épopée de l'Odyssée

Le cinéma autrement
L'association et le projet Odyssée

Les rencontres cinématographiques d’Alsace dirigent, programment et animent l’Odyssée depuis son ouverture. A partir de 1999, elles le font dans le cadre d’une DSP (Délégation de Service Public) accordée par la Ville de Strasbourg.

L’Odyssée poursuit plusieurs objectifs :

  •  Promotion et défense des cinématographie de la grande Europe (pays membres du Conseil de l’Europe).
  • Développer une mémoire vivante du 7e Art en revisitant les grandes œuvres cinématographiques connues ou moins connues, les multiples genres cinématographiques, la place des cinéastes, des interprètes qui ont contribué à contribuer le magnifique patrimoine du 7e Art.
  • Développer une programmation à l’attention des publics scolaires et étudiants pour favoriser leur initiation à l’analyse filmique et à la connaissance d’un art majeur.
  • Découvrir l’éventail le plus large possible de la création cinématographique récente et contemporaine.
  • Contribuer à la formation et à l’engagement citoyen des publics de Strasbourg en organisant de multiples projections-débats (251 en 2018 et au moins autant en 2019).
  • Favoriser chez les plus jeunes l’intérêt pour le cinéma et l’apprentissage de la réflexion par l’image.

Le festival se traduit par une sélection atypique et originale de films qui peuvent tout aussi bien être des rediffusions de films commerciaux récents, mais qui s’inscrivent généralement dans un cycle ou une quinzaine bien définie, que des films rares, dits du patrimoine, inédits, peu connus et qui se révèlent être des petits bijoux de l’art cinématographique

L’éducation à la citoyenneté constitue un élément phare de la politique de l’Odyssée. Faire réagir et agir le spectateur, c’est un but qu’elle se fixe. A cet effet, des projection-débats sont régulièrement organisées, avec des réalisateurs et des professionnels du cinéma (acteurs, actrices, producteurs comme: Marc Ferro, Bulle Ogier, Kzrystof Zanussi, Dino Risi, Youssef Chahine, Jean Luc Godard, Bertrand Tavernier…)

La défense des identités culturelles est visible au travers des nombreuses quinzaines qui portent en général sur un pays ou une identité précise. On peut citer parmi les plus connues, la quinzaine du cinéma turc, grec, polonais ou encore portugais.

Enfin, les enfants tiennent une place privilégiée au sein de l’Odyssée car une sélection de films ainsi que des ateliers d’éveil au cinéma leur sont réservés au cours de séances de projection. Les membres de l’association proposent aux enseignants une programmation spécifique et coordonnent avec eux les dossiers pédagogiques et les fiches de travail destinées aux élèves. Ces séances s’organisent également à la demande des établissements d’enseignement dans le cadre d’un projet pédagogique.
L’Odyssée a également développé des partenariats avec le Rectorat pour la promotion du prix José Clémente dans le cadre du Printemps de l’écriture ainsi qu’avec les lycées Fustel, des Pontonniers, Lucie Berger et Couffignal pour des programmations spécifiques. Enfin, les RCA organisent des cycles et projection-débats pour un public d’étudiants, notamment autour des grandes questions contemporaines et de société. A ne pas oublier non plus, le soutien et la coordination apportés à l’activité de plusieurs ciné-clubs (des Lycées, etc)

Cinéma l’Odyssée © 2020. Tous droits réservés – Mentions légales & Politique de confidentialité