Pire qu’un crime, une faute ! C’est avec stupéfaction que nous avons appris la visite en Turquie (sur invitation du ministère de la justice, c’est à dire du pouvoir exécutif) du président de la Cour Européenne des Droits de l’ Homme monsieur Robert Spano. Le moment choisi est le pire possible .Quelques jours après la mort de l’avocate Ebru Timtik, arbitrairement emprisonnée,  à la suite d’une grève de la faim de plus de 300 jours ,alors que des dizaines d’avocats d’académiciens de journalistes d’artistes et d’opposants sont emprisonnés pour des motifs absurdes et fantaisistes. Osman Kavala, homme d’affaire philanthrope, et Selahattin Demirtas l’ancien président du Hdp sont en prison depuis plus de 3 ans maintenant.

Pour justifier l’injustifiable Robert Spano aurait déclaré faire de la soft diplomatie… Depuis quand le président de la Cour est-il tenu de s’embourber dans le marécage de la realpolitik ?

Pire. Robert Spano a accepté de recevoir lors de son séjour le titre de Docteur  Honoris Causa de l’Université d’Istanbul  cette même université qui a licencié des dizaines d’académiciens et de professeurs, comme par exemple Mehmet Altan, les réduisant à l’exil ou à une forme de mort sociale et économique. La cérémonie s’est déroulée en l’absence des journalistes et des étudiants. L’évènement a, bien sûr, été salué  par la presse et les médias à la solde du pouvoir en place.

Pire encore ! il a achevé sa visite officielle par une visite privée à Mardin qui est la ville d’origine de la juge turque à la Cour Européenne des Droits de l’Homme ce qui a également été célébré  par une presse aux ordres…

La présidence de la Cour Européenne ne devrait pas se réduire au rôle pathétique de faire valoir et de caution d’un régime qui viole quotidiennement l’indépendance des juges, les droits de la défense, et plus généralement les droits humains, les principes les plus élémentaires de la démocratie et de l’état de droit. C’est un véritable désastre !

C’est pire qu’un crime c’est une faute !

Faruk Günaltay directeur de l’Odyssée

5 septembre 2020

Leave a comment

Cinéma l’Odyssée © 2020. Tous droits réservés – Mentions légales & Politique de confidentialité